Vous souhaitez ainsi vous ressourcez à deux pas de Lyon. Et si vous ralliez le côté nature du Camping des Barolles à l’occasion des prochaines vacances. Partez donc à la découverte du patrimoine du sud-ouest lyonnais à proximité de l’établissement rhônalpin pour le plus grand plaisir de tous dans un cadre de vie idéal à côté du centre de Lyon.

Le Camping des Barolles, une alternative d’hébergement en périphérie de Lyon

Venez décompresser en toute tranquillité au cœur d’espaces naturels à ¼ d’heure de la place Bellecour en mode doux (bus, vélo, métro jusqu’à la Part Dieu).  Véritable alternative aux modes d’hébergements traditionnels de courte et moyenne durée, le Camping des Barolles s’est naturellement imposée aux portes de l’agglomération lyonnaise. La force de son emplacement réside également dans cette proximité avec les joyaux des communes adjacentes du sud-ouest lyonnais (Auvergne-Rhône-Alpes) et de nombreux espaces verts de la Métropole de Lyon.

Du Parc historique de Beauregard au Fort de Côte-Lorette

Par ailleurs, Saint-Genis-Laval vous dévoile la richesse de son patrimoine au quotidien. Venez arpenter les allées du parc de Beauregard où trône la magnifique résidence estivale du XVIe siècle du banquier florentin, Thomas de Gadagne (le Château de Beauregard) sur plus de 15 hectares. En atteste la beauté de ses jardins en terrasses, du nymphée* et de son orangerie. Inscrit à l’ISMH* depuis 1943, cet espace continue encore aujourd’hui d’être un havre de paix à deux pas du centreville et du Fort de Côte-Lorette.

Le Fort de Côte-Lorette, une empreinte historique et de commémoration

Le Fort de CôteLorette, quant à lui, dévoile un pan de l’histoire locale au temps de la Seconde Guerre mondiale (massacre des prisonniers de Montluc le 20 août 1944). Construit en 1895, ce bâtiment est devenu un lieu de commémoration au cœur de la nature sur plus de 7 hectares de verdure, sur le point culminant de SaintGenisLaval. Sans compter que d’autres communes ont su préserver leur patrimoine à l’image de Vourles (région lyonnaise) jusqu’aux coteaux du Lyonnais.

Le Château de la Roche, écrin préservé aux portes de Lyon

Plus au Sud du Rhône, les restes du Château de la Roche font partie du paysage vourlois. Construit au XVIIe siècle par la famille Desargues, l’ancienne propriété au Chapitre de Saint-Just est acquise par Pierre Thomas Rambaud, qui transforme le corps de bâtiment actuel jusqu’à l’ajout de la conciergerie à l’entrée de la propriété par René Gayardon, Compte de Fenoÿl. Après avoir découvert ces trésors, venez donc vous ressourcez au Camping des Barolles. Et n’hésitez pas à réservez en ligne pour vos vacances. Vous pouvez aussi suivre notre actualité sur notre page Facebook.

*Structure destinée à recevoir de l’eau, ornée de stature, de vases ou de portiques

*Inventaire supplémentaire des Monuments historiques